Couleur de l’Instant ou Instant de Couleur ?
 
Depuis la nuit des temps l'homme rêve de matérialiser le visible.
En réalisant ce rêve les AutoChromes feront sauter les derniers verrous imposés au langage de l’image.
Ils constituent l'aboutissement de l’histoire du regard.
Cette nouvelle écriture, libérée des contraintes de la main et du trait, libérée des frustrations du noir et blanc,
va permettre, au delà de la représentation du réel, de s'emparer du problème fondamental de la représentation des temps.
Et si la photographie noir et blanc, en jetant son voile noir sur le monde,
 a pu être considérée comme le temps figé définitivement passé, perdu, révolu,
la photographie couleur AutoChrome serait un instant de vie prolongé, gardé, transmis.
Quand elle devient art, elle se fait art de couleur et de lumière,
instant de couleur et de lumière, instant d'Art.